» Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on parle de la “marchabilité” des quartiers et de l’impact sur le prix des propriétés au Québec.

On sait que la proximité des stations de métro peut être un choix décisif dans l’achat d’une propriété à Montréal. Mais quand est-il de la “walkability”, c’est-à-dire de l’accessibilité piétonne aux principaux services?

Walk Score

Le Walk Score est un site internet prenant en considération cette notion de proximité. Le principe est d’inscrire une adresse et le site se charge de calculer la distance de marche par rapport à 13 unités. Le Walk Score prend en compte les supermarchés et les magasins d’alimentation, les cafés, les cinémas, les parcs, les librairies, les pharmacies, les restaurants, les bars, les écoles, les bibliothèques, les centres de conditionnement physique, les quincailleries et les magasins de vêtements et de musique. Mais il ne s’intéresse pas aux métros ou lignes d’autobus.

On obtient alors une valeur entre 0 à 100 symbolisant les distances de marche séparant une adresse donnée de ces différents emplacements.

Plus la mesure est proche de 100, plus la propriété est à une distance raisonnable des principaux services et plus elle prend de la valeur. À titre d’exemple, le Plateau-Mont-Royal a un indice Walk Score de 98 et Hochelaga-Maisonneuve de 88.

Impact du Walk Score sur les prix des maisons et des copropriétés

Dans une récente étude, La Fédération des Chambres immobilières du Québec s’est intéressée aux cotes du Walk Score dans trois régions Métropolitaines de Recensement (RMR): Montréal, Québec et Gatineau. L’analyse révèle que quelle que soit la région, les copropriétés ont une valeur Walk Score plus élevée que les propriétés unifamiliales.

La même étude met également en évidence la corrélation entre le prix élevé de l’immobilier et la proximité piétonne des commerces. L’impact est d’autant plus significatif si l’on se situe dans la région de Montréal avec une hausse de prix de à 0,21% sur la copropriété. Ainsi, un Walks Score élevé donne de la valeur à une propriété, et ce davantage si l’on se trouve à Montréal plutôt qu’à Québec ou Gatineau.

Bike Score

Il est aussi possible de calculer le Bike Score, à savoir la cote pour l’accessibilité cycliste. Cette dernière est calculée à partir de l’accès à des pistes cyclables, voies réservées, élévations et destinations accessibles.

Impact positif sur les prix?

La tendance actuelle porte à croire que le Walk Score aura un impact positif sur le prix des propriétés puisque le choix des acheteurs est de plus en plus influencé par la proximité des commodités essentielles. « 
Retrouvez la chronique complète : http://www.viacapitaledumontroyal.com/chronique-immobiliere-walk-score-et-prix-des-proprietes/

Par Evelyne Labrosse